Comment assurer la sécurité en ligne ?

L’une des plus grosses failles où le cybercriminel peut se faufiler, ce sont les outils qu’on utilise sur le web. Que ce soit par les mails, les messages privés, les pièces jointes ou même les sites qu’on consulte, il y a autant d’outils que de solutions contre la cybercriminalité que le hacker peut utiliser. Pour éviter les attaques sur le web dans ce cas, il est nécessaire de bien se protéger.

La sécurisation de manière générale

Pour bien se sécuriser face aux dangers et les risques d’attaque sur le web, avant toute chose, il faut savoir limiter et bloquer les sites web qu’il est possible de consulter à partir de votre poste de travail, ou dans votre entreprise. Cela permet d’éviter que les employés ou les membres de votre famille accèdent à des sites qui sont potentiellement vecteurs de virus. Il est également important de connaitre quels types de logiciel peuvent être installés sur l’appareil et quels sont à prohiber. Il est même conseillé de bloquer toutes les tentatives de téléchargement d’application ou de logiciel si vous ne l’avez pas permis. Par ailleurs, si un site demande des renseignements spécifiques sur votre personne ou sur votre entreprise, il est important de vérifier tout d’abord si le site est sécurisé (https au lieu de http), que ce dernier collabore avec vous et que les demandes ne sont pas trop personnels. Dans une PME ou une grande entreprise, il est même recommandé de rédiger une politique précise en termes d’usage de l’outil internet. Cette politique devra être visible par tout le monde et informer avant même que l’employé signe son contrat de travail. Concernant les emails et les messageries privées, les salariés devront connaitre à l’avance les restrictions de leurs utilisations. Il en sera de même pour la consultation des pièces-jointes qui viennent des expéditeurs externes à l’entreprise. Et enfin, il est nécessaire de sécuriser chaque site et chaque plateforme utilisée, par des mots de passe. Ces derniers doivent être bien complexes et à changer tous les 3 mois maximum.

la sécurisation des données personnelles

Pour se protéger personnellement, mais aussi pour protéger l’ensemble du réseau d’une entreprise, un employé doit savoir se sécuriser lorsqu’il surfe sur le web. Parmi les données à ne pas divulguer, il y a le nom complet et l’identité de la personne, mais aussi tout ce qui est numéro matricule, celui de la sécu ainsi que de l’assurance sociale. Il faut aussi éviter de divulguer les informations concernant votre banque et tout ce qui est password que vous utilisez pour protéger vos différents comptes. Par ailleurs, dans l’utilisation des sites web, ne naviguez que sur des plateformes sûres et sécurisées. Si on vous demande des renseignements sensibles comme ceux de votre compte bancaire, il est préférable d’appeler votre gestionnaire de compte avant de procéder au remplissage. La plupart du temps, les questions sensibles ne sont pas traitées via le web ou par mail. Vous devez aussi avoir le réflexe de demander à quoi servent les infos à collecter avant de donner une réponse. Dès que quelque chose vous semble inquiétante, ne donnez pas suite. Pour terminer, évitez de désactiver le système de protection comme l’antivirus et le pare feu de votre ordinateur. Leur déconnexion peut être le chemin pour les hackers pour accéder à vos données.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *