Neuralink : l’implant cérébral d’Elon Musk

Elon Musk, le milliardaire qui possède sa propre entreprise spatiale (SpaceX) ne cesse pas de faire parler de lui. Le visionnaire vient d’apporter la preuve qu’il est désormais possible de contrôler un ordinateur uniquement par la pensée. Pour cela, il faut porter un implant cérébral spécial. Cette énième invention du magnat des voitures électriques (Tesla) s’appelle Neuralink.

Neuralink permet avant tout de stimuler le cerveau

Le patron de Tesla s’est intéressé au cerveau humain. Il a annoncé sur une chaîne de partage vidéo le développement d’un projet d’implant cérébral. Ce dernier serait de petite taille. Il se place délicatement dans les neurones par un robot dédié à cette fonction. Cette puce électronique permet d’établir la liaison entre un être humain et la machine. Les particuliers pourront ainsi transmettre des ordres à leur Smartphone. Le port de cet implant devrait aussi permettre de communiquer avec un ordinateur portable. Les informations peuvent aussi partir du PC pour renseigner le cerveau. Le tout se fait sans paroles. La liaison est totalement sans fil. Actuellement, les implants cérébraux sont dans la réalité. Ils permettent notamment d’atténuer les effets de la maladie de Parkinson. Elon Musk indique que son Neuralink est 1000 fois plus efficace que ces inventions médicales. Selon le patron de SpaceX, son implant aiderait les personnes atteintes de paralysie à retrouver la mobilité des membres. Le milliardaire américain indique que cette invention devrait ajouter une couche digitale supplémentaire aux différentes fonctionnalités du cerveau.

Une technologie disponible dès 2020

Le test sur les singes a été couronné de succès. L’équipe d’Elon Musk devrait prochainement se mettre à l’essai sur des sujets humains. Si les patients atteints de paralysie ne peuvent pas bouger à nouveau leurs membres, Neuralink leur permettrait de contrôler un ordinateur. Ces réalisations sont attendues pour le courant de 2020. De toute manière, le recrutement de cobayes est programmé. Dans un futur plus lointain, commander une voiture connectée ou un tout autre appareil doté d’une intelligence artificielle devrait aussi être possible. Cela se fera uniquement par la force de la pensée. L’univers des implants neuronaux est complexe. Diverses recherches sont actuellement en cours. Parmi les résultats le plus connus, il y a le BrainGate. Cet implant cérébral date de 2006. Il a été testé sur Matthew Nagle. Ce patient paralysé a pu profiter du jeu vidéo Pong. Depuis, la technologie a fait son bout de chemin. Elle a notamment permis de commander un bras robotique. L’équipe d’Elon Musk veut visiblement faire mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *