La manière de bien exploiter les réseaux sociaux

Que vous soyez une entreprise, une institution publique ou privée, une boutique ou un site e-commerce, la présence sur les réseaux sociaux est plus qu’un impératif pour travailler votre visibilité et votre notoriété. Toutefois, les réseaux sociaux peuvent vous amener à votre succès comme ils peuvent vous amener à votre perte. Comment les utiliser à bon escient ?

Pourquoi utiliser les réseaux sociaux avec prudence ?

Ôtez-vous l’idée que tout roule sur de la roulette sur les réseaux sociaux. Entre votre bonne intention, le message formé et les interprétations possibles des internautes, vous pouvez récolter des revers plus que des médailles. Donc, il faut faire très attention sur la gestion de ses réseaux sociaux. C’est pourquoi les grandes entreprises font appel à un community manager. C’est un travail à part entière. Vous devez déjà avoir une bonne stratégie marketing pour concevoir et diffuser de façon positive votre publicité. Ensuite, vous avez besoin d’un bon communicateur pour partager les informations et les actualités sur votre entreprise ou votre marque avec vos abonnés. À chaque publication s’ouvrent des commentaires. Vous vous devez de gérer de façon la plus neutre possible tous ces commentaires pour mieux renseigner les curieux et pour mieux tempérer les provocations.

Les points de réflexion sur les réseaux sociaux

Il faut confier la gestion des réseaux sociaux par des personnes qui maîtrisent parfaitement leurs fonctionnements. Il faut poster des publications réfléchies avec une prise de recul suffisante. L’instantanéité est pardonnée facilement aux internautes et beaucoup moins aux entreprises. Il faut également prendre du recul dans la prise de parole en postant uniquement des mots sous-pesés pour limiter les mauvaises réactions. Oui, pour les limiter parce qu’on ne peut pas totalement les éviter. Enfin, il faut être plus flexible sur les réseaux sociaux que dans la vraie vie. Le client a toujours raison et c’est d’autant plus valable sur les réseaux sociaux. Vous aurez de nombreux clients qui viendront se plaindre sans une raison justifiée et il faut continuer tout de même de les satisfaire. Un client s’est trompé de référence en commandant un produit, un client veut faire une réclamation qui n’est pas du tout incluse dans le CGV, un client croyait jouir d’une prestation de service additionnelle qui n’existe pas évidemment… Dans tous les cas, vous devez les laisser dire au lieu de vous défendre pour éviter de dégénérer davantage la situation. En effet, il faut prendre en compte la réclamation pour satisfaire le client (puisqu’un client satisfait en vaut toujours deux) et minimiser les impacts négatifs que cela peut avoir sur votre entreprise ou votre magasin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *